­
Forum Retablissement
Maître des clés
Post count: 19

Argument

Le rapport de l’ONU sur les droits des personnes handicapées en France  [1], encourage la population dans son ensemble à combattre la stigmatisation et les préjugés dont les personnes handicapées sont victimes. Les personnes vivant avec un trouble psychique sont parmi les premières à être concernées.
La stigmatisation relève des perceptions dévalorisées et des représentations négatives de soi et des autres.
Les discriminations en sont la mise en acte en termes d’exclusion d’un groupe social vis-à-vis d’un autre.
Auto-stigmatisation, stigmatisation et discriminations se répondent et se nourrissent les unes des autres.
Identifier ces processus est un point de départ essentiel aux parcours de rétablissements.
S’organiser pour se rétablir et exercer ses droits reste un combat quotidien.

Ainsi, il sera question des diverses stratégies, individuelles et collectives, amenant :

– à lutter pour la reconnaissance de chacun à exister sur la scène politique et sociale et à exercer ses droits

– à faire face aux « frontières factices » générées dans les interactions entre soi et l’environnement

– à s’extraire de l’auto-stigmatisation et s’émanciper

Pour sa 5ème édition, le Forum Rétablissement se propose d’aborder ces thèmes avec des témoignages de parcours de personnes concernées !

 

[1] Rapport de la Rapporteuse spéciale sur les droits des personnes handicapées, janvier 2019
https://ap.ohchr.org/documents/dpage_f.aspx?si=A/HRC/40/54/Add.1

 

Le programme de cette conférence du Forum « rétablissement en santé mentale » à été conçu par Laurence Renaud, usagère de la psychiatrie, et Bruno Torregrossa, chargé de mission dans le médico-social, avec l’aide technique de l’association René Capitant, de l’Association d’Entraide VIVRE et du Laboratoire de recherche en Santé Mentale-Sciences Humaines et Sociales du GHU Paris Psychiatrie et Neurosciences. La conférence se déroulera à l’Auditorium de la Cité des sciences et de l’industrie (www.universcience.fr) avec le soutien de la Conférence régionale de la santé et de l’autonomie d’Ile-de-France et de l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France, en partenariat avec la Cité de la santé.